C'est la désignation familiale d'une promenade périphérique autour de notre petit village.

Une petite portion est bordée de noyers, ceci expliquant cela

Il est parfois chemin de terre, bordé de haies et peut devenir au détour, voie vicinale à la bande herbue centrale.

On y croise une petite rivière avec un véritable lavoir entouré de vieux saules aux cavités mystérieuses.

Tout au long, on peut converser avec des " filles ", appellation familiale de tout bovidé sauf dans le cas avéré d'un spécimen costaud que l'on prénommera alors Gérard, Marcel ou Victor.

Par devoir de mémoire, j'ai dessiné avec quelques arrangement, une vielle batisse agricole qui sombre dans l'abandon.

 

 

 

Chemin des noix