Hier lambeaux d’étoffe attachées au heaume du chevalier,

Dans les tournois tu virevoltais au galop du destrier.

Garni de franges, de houppes et de glands, ta découpure

A festonné fenêtres, ciel de lit et galeries de tes bordures.

 

Elément traditionnel des chalets que la décoration gagnait,

Tu évoquais la Suisse, la Hte Savoie, la montagne.

Avec le désir de paraitre et l’influence du romantisme,

Tu es devenu poncif de l’architecture balnéaire dans son éclectisme.

 

Des ouvriers autrichiens, il y a de cela,un siècle d’âge,

Auraient introduit ces fantaisies dans mon village.

C’est pourquoi,aujourd’hui, quelques bordures de toits,

S’habillent encore de ces dentelles de bois.

 

 

Lambrequin 1

Lambrequin 2